Le moment présent, la chose la plus précieuse qui soit


Il s'agit ici de combattre les effets nocifs de nos égos :

"Aux yeux de l'égo, le moment présent n'existe quasiment pas, cars seuls le passé et futur lui importent. 

On laisse le mental prendre le contrôle de sa vie. Pour assurer sa position dominante, le mental cherche continuellement à dissimuler l'instant présent derrière le passé et le futur. 

Tant que vous êtes incapable d'accéder au pouvoir de l'instant présent, chaque souffrance émotionnelle que vous éprouvez laisse derrière elle un résidu. Celui-ci fusionne avec la douleur du passé, qui était déjà là, et se loge dans votre mental et votre corps. S'identifier au mental, c'est lui donner de l 'énergie ; observer le mental, c'est lui donner de l'énergie".

C'est la maitrise de nos émotions et de nos réactions, par la décantation (prise de recul), par la suspension (prise de hauteur, observation) et par la désidentification (sortir de nos mensonges construits ou hérités) qui permettra de vivre pleinement le moment présent, sans résurgences du passé et peurs de l 'avenir.

"Faites de l'instant présent le point de mire de votre vie, faites du "maintenant" votre lieu de résidence principal et accordez-vous des brèves visites au passé et au futur lorsque vous devez affronter les aspects pratiques de votre vie".